2012 06 12 (10) 00817

Enseigner à Djibouti


Avec nos deux premiers enfants, nous avons passé une première année, en 1978, à l’école Charles de Foucault de Djibouti. Nous allions de temps en temps hors de la capitale. Ici, à Ali Sabieh.

 

En décembre 2011, le directeur de La Nativité (école de la Mission Catholique), Réginald Pennequin, nous propose de venir l’aider comme enseignants.

Quelques jours après notre arrivée, Yacine, un jeune enseignant, nous parle du village de Dougoum.

 

Ce que nous avons découvert  à Dougoum en février 2012

 

Nous avons découvert d’anciens nomades, en voie de sédentarisation, qui vivent dans un tout petit village de 150 habitants

-sans eau,
-sans électricité,
-sans médicaments,
-sans rémunérations
-sans moyens de communication (ni voiture, ni téléphone)
-sans instruction

 
 

Le 8 mars 2012, nous créons l’Association des Abeilles de Dougoum.

Sont présents :Karine Mermet, Yacine Leguet,

Marie-France et Jean-Marie Claudé.

Étiquettes: