formation fromager 13

Hassan et le PNUD

Notre rencontre avec Hassan et donc avec le PNUD

a été complètement fortuite !

Au restaurant de la Brise de Mer à Tadjourah, une chèvre était en train de manger dans l’assiette et de boire dans le verre d’Hassan …

Nous sommes intervenus, puis nous avons discuté…

 

C’est ainsi qu’il nous a parlé de l’aide du PNUD destinée aux petits projets. 
Hassan est le responsable national de ce programme de l’ONU à Djibouti.

Pendant plus d’un an, il nous a aidé à constituer un dossier pour obtenir une aide financière.

Il a su faire preuve de bon sens et de diplomatie. Il a été notre soutien et notre espoir. Un grand merci à cet homme qui a permis à tout un village d’améliorer ses conditions de vie !

 

 

Source Wikipedia: 

“Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), fait partie des programmes et fonds de l’ONU. Son rôle est d’aider les pays en développement en leur fournissant des conseils mais également en plaidant leurs causes pour l’octroi de dons. C’est ainsi que ce programme travaille en collaboration avec de nombreux autres programmes comme l’Onusida et d’autres organisations internationales (UPUOMS, etc.).

Les origines du PNUD remontent aux années 1950 avec la création par l’Assemblée générale des Nations unies du Programme élargi d’assistance technique (PEAT ou EPTA en anglais) et la mise en place en décembre 1958 du Fonds spécial des Nations unies (FSNU). Les activités proches de ces deux organisations ont conduit l’Assemblée générale à décider de leur fusion par la résolution 2029 et la création au 1er janvier 1966 du PNUD.

Le groupe PNUD comprend, à l’instar du groupe de la Banque mondiale, plusieurs entités distinctes : le PNUD lui-même bien sûr, mais aussi ONU Femmes, le service des Volontaires des Nations unies (VNU), le Fonds d’équipement des Nations unies (FENU), le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS), le Bureau de lutte contre la désertification et la sécheresse (BNUS/UNSO).

·       Son siège est à New York, aux États-Unis.

·       Ses principaux axes d’action sont :

promouvoir la gouvernance démocratique ;

réduire la pauvreté ;

prévenir les crises (catastrophes, guerres…) ;

aider à la gestion durable des ressources (énergie, environnement) ;

empêcher la propagation du VIH/sida ;

de manière globale, promouvoir le développement humain.

  

Étiquettes: