2019-01-26_16-47-27 - 0170

Le chantier du puits Bouya

 

Le Grand Trou n’a rien donné. Nous devons alors chercher à creuser un puits ailleurs…

Après Noël 2014, nous décidons d’envoyer une équipe sur un ancien puits abandonné, profond de quatre mètres. 



Et là, à un peu plus de six mètres,

sous un grès extrêmement compact,

nous avons trouvé une résurgence assez importante :

un mètre cube toutes les 3 heures !

Largement de quoi satisfaire les habitants de Dougoum !

Liesse générale !!!

 

Nous avons alors fortifié le haut du puits pour qu’il résiste aux pluies torrentielles et à toutes les pollutions.


Plus tard, le puits Bouya sera fermé par une couverture de planches.

Il sera ensuite protégé par une maçonnerie plus résistante.

 
 
Étiquettes: